Notre ville Bilbao

Malgré l’absence de données permettant de dater les origines de Bilbao, les restes archéologiques retrouvés sur place mettent en évidence l’existence d’un peuplement antérieur à la constitution en « Villa », implanté sur les berges de la rivière Nervión et dont les membres se consacraient à la pêche et à l’extraction et au travail du fer. L’histoire de Bilbao proprement dite commence au début du Moyen-Âge, moment où la ville prend de l’essor en tant que centre commerçant. Ce bourg de marins et de marchands acquit le statut de Villa (ville) lorsque Don Diego López de Haro V, Seigneur de Biscaye, lui accorda à Valladolid, le 15 juin 1300, sa charte de fondation. Bilbao commença alors à se transformer en l’un des principaux centres de la province de Biscaye, supplantant Bermeo au titre de ville la plus importante de la région. Difficile de résumer en quelques lignes les lieux les plus emblématiques ou intéressants de Bilbao: des musées comme le Guggenheim, celui des Beaux Arts ou le Musée Maritime méritent à eux seuls une visite.

Le tourisme religieux a lui aussi sa place. L’impressionnante basilique de Begoña est un lieu de pèlerinage très fréquenté, de même que San Mamés, l’une des « cathédrales » les plus connues d’Espagne où se réunissent tous les dimanches un grand nombre de fidèles, adeptes eux du ballon rond et du club Athletic, autre institution de la ville.

Bilbao possède l’une des zones commerçantes les plus développées de la province en termes de variété et de qualité, et les plus grandes marques mondiales sont présentes dans la Gran vía et aux alentours, zone connue sous le nom de «mille d’or».

Pour terminer cette visite du «Botxo» (le creux, comme est surnommée Bilbao du fait des petites montagnes qui l’entourent), signalons que la gastronomie locale jouit d’une renommée internationale. Déguster des «pintxos» (tapas) dans un bar de la vieille ville ou savourer un repas dans n’importe quel restaurant local est une expérience qui ne vous laissera pas indifférent.

Semana Grande de Bilbao

C’est en été qu’ont lieu les fêtes les plus attendues et célébrées de la ville, la « Grande Semaine » ou « Aste Nagusia », neuf jours de culture et d’excès pour le plus grand plaisir des habitants comme des visiteurs.Concerts, théâtre, feux d’artifice, activités pour enfants, herri kirolak (sports ruraux), sont autant d’ingrédients au menu de ces fêtes auxquelles vous invite Mari Jaia, leur mascotte.

AU-DESSUS